dimanche 3 janvier 2010

Correction du sujet brevet : La naissance et le rôle de la Résistance sur le territoire français pendant la Seconde Guerre mondiale

Questions (8 points)

Document 1

1. D’où le général de Gaulle lance-t-il l’Appel du 18 juin ? Pourquoi ?

De Gaulle lance son Appel de Londres par radio (BBC) car il a quitté la France qui est à moitié envahie par les Allemands.

Quel est le contexte politique qui précède l’Appel ?

Le gouvernement de Pétain vient d’être formé après la démission de Paul Reynaud (16 juin 1940). Pétain devenu chef du gouvernement (ou président du Conseil) a prononcé le 17 juin 1940 un discours à la radio française dans lequel il annonce qu’il signera un armistice avec le Reich allemand (22 juin 1940).

2. Selon lui, quels sont encore les atouts de la France pour poursuivre le combat ?

Pour de Gaulle la France a des atouts nombreux : elle dispose d’un vaste Empire colonial, d’un allié encore en guerre (le Royaume-Uni), ainsi que du soutien de l’industrie des Etats-Unis (qui rentrera finalement dans le conflit le 8 décembre 1941).

3. Dans quel but le général de Gaulle lance-t-il cet appel ?

L’Appel a pour but immédiat de rassembler derrière lui les Français présents sur le territoire britanniques et plus largement de pousser les Français à la résistance à l’ennemi (« pour que la flamme de la résistance française » ne s’éteigne pas, lignes 21-22). Il demande aux Français, officiers et soldats, mais aussi ingénieurs et ouvriers spécialisés dans l’armement à la rejoindre à Londres (lignes 17-20).

Document 2

4. Relevez des actions menées par les civils pour résister dans l’Indre ?

Les divers mouvements de Résistance apparaissent progressivement à partir de l'automne 1940. Se chargeant de sensibiliser et d'organiser la population, ils s'opposent avant tout à l'occupant en zone nord, tandis qu'ils tournent davantage leur hostilité vers l'idéologie vichyste en zone sud. Ils deviennent progressivement de véritables réseaux de résistance en rassemblant et formant des groupes armés comme dans la région du Blanc afin d’organiser des opérations armées et des attentats contre les unités allemandes et la Milice française. Les civils dans l’Indre et plus largement en France résistent aussi par des actions de sabotage visant tout particulièrement les voies de chemin de fer.

Qu’est-ce qu’un maquis ?

Un maquis est une zone difficile d’accès (montagne, forêt) où se cachent les résistants et ceux qui veulent échapper aux autorités allemandes ou de Vichy.

Document 3

5. Définissez « FFI ».

Forces françaises de l'intérieur. Créées en février 1944, les FFI rassemblent les éléments de la lutte armée des différents mouvements de Résistance intérieure. En mai 1944, de Gaulle nomme le général Koenig commandant des FFI. Évaluées à près de 100.000 hommes en juillet 1944, les FFI participent à la libération de grandes parties du territoire. Elles sont intégrées dans l'armée régulière par décret du 19 septembre 1944.

6. Qui sont les hommes représentés autour du combattant FFI (portant les numéros 1,2,3,4) ?

Les chefs d’Etat des pays Alliés :

1 : Winston Churchill, premier ministre du Royaume-Uni
2 : Charles de Gaulle à la tête de la France Libre. (La France Libre naît à Londres de l'appel lancé le 18 juin 1940. Dirigée par le général de Gaulle, la France Libre unit quelques milliers de combattants et une partie de l'Empire colonial français dans le refus de la défaite et la poursuite de la guerre. Le 14 juillet 1942, la France Libre prend le nom de « France Combattante » pour tenir compte du rapprochement en cours avec la Résistance intérieure).
3 : Roosevelt (Etats-Unis)
4 : Staline (URSS)

7. Que veut montrer cette affiche ?

Cette affiche qui date de 1945 veut montrer que les FFI jouent un rôle actif dans la Libération de la France aux côtés des Alliés et des FFL (Forces françaises libres, formées par de Gaulle au cours de l'été 1940).

Paragraphe argumenté (10 points)

Rédigez un paragraphe argumenté d’une vingtaine de lignes expliquant la naissance et le rôle de la Résistance sur le territoire français pendant la Seconde Guerre mondiale, c'est-à-dire de l’Occupation jusqu’à la libération de la France.

Conseils : Pour réussir ce paragraphe, il fallait avoir de repères chronologiques et des connaissances précises sur l’histoire de France durant la Seconde Guerre mondiale. Pour rédiger le paragraphe, il fallait s’appuyer sur des évènements clés (appel du 18 juin 1940, invasion de l’URSS en juin 1941, mise en place du STO, CNR en 1943, création des FFI en 1944) qui ont fait évoluer l’importance et les formes de la résistance jusqu’à la Libération de la France.

Un plan chronologique était nécessaire pour cerner le sujet proposé :

1. La naissance de la Résistance française : l’Appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle. (doc 1 + connaissances).
2. Une résistance qui se renforce et s’organise autour du général de Gaulle (1941-1943). (doc 2 + connaissances)
3. Le rôle de la Résistance dans la libération de la France (1944).
(doc 3+ connaissances)


La naissance de la Résistance française (1940)…
L’appel du général de Gaulle depuis Londres, le 18 juin 1940, est l’acte de naissance de la résistance française. De Gaulle fonde la France Libre à laquelle se rallient les colonies d’Afrique noire. De Gaulle, désormais considéré comme ennemi de la France par le régime de Vichy, met sur pied une petite armée avec les premiers volontaires qui le rejoignent (7000 soldats en juillet 1940, ils seront 70 000 en 1943 avec le ralliement des colonies d’Afrique). Ces Forces françaises libres (FFL) combattent aux côtés des Britanniques en Afrique.
En France, en 1940, la grande majorité des Français fait confiance à Pétain qui a signé l’armistice avec le Allemands, le 22 juin 1940. Des petits groupes de résistants clandestins commencent à s’opposer au régime de Vichy, à l’occupation allemande et donc au nazisme. Cette position se traduit par la publication de tracts (voir le Paraboche), de journaux clandestins. Ils aident les évadés et s’arment.

…qui se renforce et s’unifie (1941-1943)…
Peu à peu, cette résistance intérieure prend de l’ampleur et s’organise en mouvements et en réseaux, tels Combat ou Libération. En 1941, l’invasion de l’URSS par l’Allemagne a eu un effet décisif sur la Résistance car de nombreux communistes viennent alors grossir les rangs des résistants formant le groupe « Francs-Tireurs et Partisans »). En 1943, l’instauration du STO pousse beaucoup de jeunes à rejoindre les maquis et à s’engager dans la lutte contre le nazisme et le régime de Vichy. Les formes de la Résistance changent et deviennent plus offensives. Les Résistants fournissent des renseignements aux Alliés, assistent les aviateurs anglais, mais organisent des sabotages, des opérations armées er des attentats contre les unités allemandes et la Milice française.
Pour coordonner l’action des résistants et se faire reconnaître par les Alliés comme le chef de la France combattante, de Gaulle charge Jean Moulin d’unifier les différents mouvements de la Résistance intérieure. Le CNR (Conseil National de la Résistance) est créé en mai 1943.

…et participe activement à la Libération de la France (1944)
En février 1944, ces soldats de l’ombre forment les FFI (Forces françaises de l’intérieur) qui rassemblent les éléments de la lutte armée des différents mouvements de Résistance intérieure. Évaluées à près de 100.000 hommes en juillet 1944, les FFI participent activement à la libération de grandes parties du territoire, facilitant l’avancée des Alliés. De leur côté, les FFL participent aux débarquements de Normandie (6 juin) de Provence (15 août) et aux offensives victorieuses contre l’armée allemande. Le 25 août 1944, Paris est libérée par les Résistants et les FFL du général Leclerc. La Libération du territoire national se poursuit jusqu’en janvier 1945.

L’action des résistants permet à la France et au général de Gaulle à la tête d’un Gouvernement provisoire de la République Française, de figurer dans le camp des vainqueurs le 8 mai 1945.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire